Share this post

La relation manager/collaborateur n’est pas de tout repos, elle peut passer en peu de temps de la fusion à la tension, comme à la maison ?

Et pourtant ! En cette période de Saint Valentin, de notre côté ça déborde d’amour … alors on a décidé vous donner les bonnes pratiques à adopter. C’est cadeau !

« Rien n’est rendu estimable que par la durée. » – Joseph Arthur de Gobineau

Et pour cause ! Le travail est l’endroit où l’on passe le plus de temps. En moyenne 8h, c’est à dire quasiment toute une journée. C’est considérable. On est littéralement plus souvent avec ses collègues et collaborateurs qu’avec sa famille ou ses amis. La relation manager/collaborateur a donc son pesant d’importance. Et même si le maître mot en entreprise c’est le professionnalisme, nous ne sommes pas des machines. Les émotions peuvent parfois guider nos comportements. Rien d’anormal, du moment qu’on en a conscience ! C’est l’essence même de l’intelligence émotionnelle et ses bienfaits en entreprise. Alors soyez actif de votre management 😉 

Un duo complémentaire

A deux, vous allez dans la même direction, avec but commun. Ça difficile de dire le contraire ! Mais chacun est différent, avec des compétences, envies, responsabilités et contraintes qui peuvent être parfois bien éloignées. Cependant rien n’est perdu ! A deux vous pouvez les combiner pour former ce fameux duo complémentaire, qui ne peut que réussir lorsque la collaboration opère. Par exemple, il est important de prendre en compte tant la motivation que les compétences de votre collaborateur(trice) pour adapter votre posture de manager. 

Et le manager dans tout ça ?

Sur la durée, il faut évidemment adopter un comportement exemplaire ! Que vous soyez pour votre collaborateur, coach ou leader, gardez toujours cela à l’esprit. Après tout dépend de la manière dont vous les animez et les appliquez. Alors osez et prenez des risques. Pour porter chaque personne de votre équipe, il est aussi important de toujours y croire plus que l’autre. Et quand bien même, il faut plusieurs essais avant d’atteindre l’objectif, pariez sur le progrès, l’amélioration avec optimisme. C’est à deux que vous pouvez construire cette to do relationnelle, capitale pour votre réussite. Evidemment, la prise de risques, la confiance et l’optimisme doivent aussi faire partie du comportement de votre collaborateur pour que la magie opère ! Et une fois la réussite atteinte, reconnaissez-la auprès de votre collaborateur. La reconnaissance est la clé de la motivation, même intermédiaire, par exemple sous forme de victoire à court terme avec des jalons rapprochés. Et d’ailleurs n’attendez pas la réussite pour reconnaître le travail de votre équipe. Félicitez-les d’ores et déjà sur leurs efforts et leurs investissements. Implication et optimisme garantis !

Convaincu(e) par nos conseils ? Alors imaginez si vous aviez accès aux contenus RH Plug & Play 😉 Venez découvrir la formule qui vous convient le mieux pour devenir un(e) meilleur(e) manager et gagner en autonomie avec Make Me RH. 

Inscrivez-vous à notre newsletter et retrouvez-nous aussi sur Facebook, LinkedIn, Twitter et Youtube.

Articles connexes

21 MAI 2019

Surmontez la solitude du...

Quel manager n’a...

0

13 MAI 2019

La bienveillance n’exclut...

Qui a dit que la...

0

13 MAI 2019

Le recrutement au cœur de la...

Le recrutement est...

0

7 MAI 2019

On ne manage pas un freelance...

Alors qu’on...

0

16 AVRIL 2019

Formation : Solution win/win...

Ce n’est pas...

0

19 MARS 2019

Onboarding : comment...

Réelle transition...

0

Laisser un commentaire