Share this post

Ne jouez pas uniquement la carte du package salarial bien garni face à vos candidats et collaborateurs… nous vous aidons à viser plus large.

 Pour recruter, fidéliser et encourager vos collaborateurs, vous devez comprendre leurs moteurs. Si le salaire était un puissant levier de motivation autrefois, les choses changent !

Le travail a dépassé sa dimension exclusivement financière

Le monde du travail évolue (rien de neuf ici). Mais en tant que manager, vous devez vous y adapter en permanence. Pas le choix… heureusement, vous n’êtes pas seul pour faire face à ces transformations : Make Me RH est à vos côtés !

Jusqu’à la fin du XXème siècle, il fallait aller travailler pour toucher son salaire. C’est toujours le cas, évidemment ! Mais ce n’est plus la seule, ni même la principale raison.

Rares étaient les professionnels à refuser un emploi très bien rémunéré… aussi dur fut-il. Le management bienveillant n’était pas une nécessité et souvent, seuls comptaient les résultats. 

Aujourd’hui, certains sont toujours sensibles à une rémunération particulièrement attractive. Rien de mal en soi, seulement un constat : ils sont de plus en plus rares. Une majorité de professionnels demandent autre chose, quitte à gagner moins. Le salaire ne peut plus être l’unique argument et levier face à vos collaborateurs.

Également, la réputation de l’entreprise était aussi un argument des plus convaincants, voire décisifs. Quelle fierté de travailler pour un grand groupe il y a quelques décennies ! Aujourd’hui, les cartes ont été redistribuées et les motivations ont changé.

Et vous devez comprendre ces nouveaux moteurs pour mieux manager !

Une génération aux idéaux différents

Si certains clichés perdurent sur les jeunes professionnels des génération Y et Z, certains sont plus véridiques que d’autres. C’est notamment le cas de la rémunération au travail. Autrefois principale source de motivation, graal suprême et argument imparable pour générer l’engagement, les derniers arrivés sur le marché de l’emploi fonctionnent différemment !

N’en déplaise à certains employeurs, le salaire ne fait plus tout. De nombreux autres critères entrent en compte et ne proposer qu’une grosse somme d’argent important ne suffit plus pour attirer, convaincre et conserver les meilleurs talents !

Pour ce faire, il va falloir s’ouvrir. En 2019, l’ambiance de travail, les événements et l’équipe comptent pour beaucoup. 

De même, le projet global de l’entreprise, la vision des fondateurs et les projections à moyen-terme sont désormais des préoccupations majeures des candidats et collaborateurs. 

Quant aux avantages non financiers, leur importance est devenue primordiale notamment dans l’éco-système start-up ! Télétravail, outils technologiques dernier cri, horaires flexibles, équilibre vie pro/vie privée, crèche, sport… autant d’atouts qui peuvent faire la différence. Ce n’est pas le plus important, mais ça compte !

Et tous ces éléments peuvent être regroupées sous une grande quête dominante : le sens. Bien sûr, si ces éléments sont couplés à une rémunération attractive, c’est tout à votre honneur…

Le sens au cœur des attentes

Globalement, les collaborateurs (et futurs collaborateurs) recherchent un métier, une entreprise et un projet dans lesquels ils s’épanouiront pleinement. 

Pas toujours facile de proposer le job idéal et de faire de chaque journée de travail une épopée joyeuse, mais c’est à vous, manager, de tout faire pour y parvenir… impossible ? Loin de là ! Commencez par capitaliser sur la relation manager-collaborateur à tous les égards. C’est en donnant des directives adaptées, en fournissant un suivi de proximité et en se montrant disponible que vous, managers, pourrez donner du sens au travail de vos collaborateurs.

Se sentant ainsi valorisés, ils ressentiront le bonheur du travail bien fait. Ils se sentiront appartenir à l’entreprise, participant à l’effort collectif. Il atteindront le sommet de la pyramide de Maslow : ils s’accompliront.

Alors ne délaissez pas tous ces aspects pour ne miser que sur une rémunération au-dessus du marché ! Par ailleurs, les profils attirés exclusivement ou essentiellement par l’argent ne sont pas les meilleurs… mais il y a des exceptions qu’il faut savoir déceler, comme toujours ! Cependant méfiez-vous des « mercenaires du travail ».

Pour séduire et fidéliser vos collaborateurs, nous avons conçu selon vos besoins différents services qui sauront vous aider à incentiver vos collaborateurs (autre que financièrement, vous l’avez compris) !

Inscrivez-vous à notre newsletter et retrouvez-nous aussi sur Facebook, LinkedIn, Twitter et Youtube.

Articles connexes

4 JUIN 2019

Comment gagner la guerre des...

Pas évident de...

0

23 MAI 2019

La Casa De Papel :...

Make Me RH continue...

0

16 MAI 2019

 L’importance de la...

La confiance est la...

0

14 MAI 2019

Comment les managers doivent...

L’appétence est...

0

18 AVRIL 2019

La Casa De Papel : Nairobi,...

Make Me RH continue...

0

9 AVRIL 2019

Marcher pour mieux manager

Les tendances pour...

0

Laisser un commentaire