Share this post

Vous avez choisi votre futur collaborateur. Il faut maintenant l’annoncer aux autres candidats encore en lice et donc, leur dire non de la bonne manière.

Personne n’apprécie les recruteurs qui envoient un email générique aux candidats non retenus. Mais alors, comment s’y prendre pour laisser une empreinte positive dans leur esprit malgré le refus ?

Démarquez-vous de vos concurrents dans votre rapport aux candidats

Rares sont les entreprises qui font un retour négatif à l’ensemble des candidats. Quel dommage ! Nous ne parlons pas ici des dizaines voire centaines de candidatures reçues en réponse à une annonce publiée… 

Si possible, il est vivement conseillé de répondre à chacune, au moins par email. Idem pour ceux ayant déjà passé une pré-qualification téléphonique !

Le focus de cet article concerne les candidats ayant déjà eu un entretien physique avec une personne de votre entreprise, plus particulièrement ceux en fin de process. C’est à dire ceux qui ont déjà investi du temps et parfois de l’argent dans ce process.

Un retour détaillé de vive voix 

Chez Make Me RH, nous vous aidons à recruter vos talents : annoncer les refus en fait partie ! Rien de pire pour un candidat investi dans un process de recrutement ayant déjà réussi plusieurs entretiens que de ne pas comprendre pourquoi il n’est finalement pas l’heureux élu… Un retour qualitatif est indispensable à la fois pour le candidat mais aussi pour l’entreprise et le manager !

Ce retour doit se faire en personne par téléphone de préférence. Les réponses négatives par email sont à éviter : ils sont bien trop impersonnels pour un candidat aussi engagé… Alors on prend son courage à deux mains, on décroche son téléphone et on annonce la mauvaise nouvelle de vive voix ! Le candidat vous remerciera, l’entreprise améliorera son image et vous également.

Un retour objectif

Vous avez pris votre décision en toute objectivité (grâce à nos contenus RH interactifs…) et vous êtes donc à même de faire un retour objectif au candidat. S’appuyer sur des faits est important pour la suite !

En recrutement, il n’est pas toujours facile de rester 100% objectif : c’est même impossible… Mais c’est un idéal à viser.

Un retour enrichissant

Pour que chacun (candidat, manager & entreprise) puisse réellement tirer parti de cet échange, nous vous recommandons de lui donner des conseils. Ils visent à aider le candidat à trouver son futur job, à mieux présenter ou se présenter ainsi qu’à mettre en lumière ses points forts et faibles. 

Rien de tel pour qu’il garde une belle image de votre entreprise tout en ayant plus de succès dans sa recherche professionnelle ! La marque employeur peut sortir grande gagnante de ce « non ». 

La marque employeur passe aussi par l’expérience candidat

Ah, la marque employeur… cela faisait longtemps qu’on ne vous en avait pas parlé ! Ce marketing à destination des candidats passe aussi, justement, par l’expérience candidat, c’est à dire par les process de recrutement. Cela concerne autant les recrutés que ceux qui ne le sont finalement pas. Votre but doit être que chaque candidat vive la même expérience, bénéficie de la même attention et d’une égale considération. 

Étant donné que la majorité des entreprises ne prennent pas le temps de répondre négativement aux candidats, c’est une bonne opportunité de vous distinguer ! Les candidats ainsi rencontrés peuvent alors rejoindre un vivier pouvant être activé lors d’un prochain recrutement de profil similaire. Vous saurez immédiatement qui recontacter (ou non).

Les types de retours à privilégier

Donner un retour détaillé, objectif et enrichissant, oui mais encore ? Voici des pistes pour y parvenir. 

Par exemple, mentionnez les compétences précises requises pour le poste et faisant défaut au candidat. Cela lui permettra de ne pas remettre en question sa personne ou ses autres aptitudes.

Si tel est le cas, évoquez vos difficultés à projeter le candidat dans l’ambiance de l’équipe ou dans les conditions de travail qui sont les vôtres. N’hésitez pas à lui dire que vous avez impression qu’il ne s’y épanouirait pas.

En résumé, soyez précis, juste, et surtout objectif. Courage ! On est là pour vous soutenir. D’ailleurs, si vous avez besoin d’aide pour recruter vos collaborateurs, vous pouvez compter sur nous pour vous donner un coup de main. Promis, on ne vous dira pas non !

Inscrivez-vous à notre newsletter et retrouvez-nous aussi sur Facebook, LinkedIn, Twitter et Youtube.

Articles connexes

21 MAI 2019

Surmontez la solitude du...

Quel manager n’a...

0

13 MAI 2019

La bienveillance n’exclut...

Qui a dit que la...

0

13 MAI 2019

Le recrutement au cœur de la...

Le recrutement est...

0

7 MAI 2019

On ne manage pas un freelance...

Alors qu’on...

0

16 AVRIL 2019

Formation : Solution win/win...

Ce n’est pas...

0

19 MARS 2019

Onboarding : comment...

Réelle transition...

0

Laisser un commentaire